• L'étoile du matin

    L'étoile du matin - David Gemmell

    L'étoile du matinéditions Milady, ebook, fantasy

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Synopsis : Le légendaire barde Owen Odell va mourir. Avant de rendre l'âme, il souhaite raconter l'histoire de Jarek Mace, le héros qu'il a accompagné lors de ses combats. Mais au-delà de la légende, il souhaite nous apprendre la vérité sur cet homme qui était en réalité un voleur et un menteur, un homme qui aurait égorgé sa propre mère pour un bon repas.


      Pourquoi ce livre ? Ben déjà parce que j'adore cet auteur de Fantasy, que j'ai découvert avec sa série Drenaï. Je m'étais dis qu'avant de tenter ses autres récits, je finirais cette série justement. Seulement c'était sans compter sur l'abnégation et la persuasion qu'a su faire preuve une copinaute (que je ne vais pas citer, elle se reconnaîtra :P) à défendre son chouchou de l'auteur. Ce livre a également été lu dans le cadre d'une Lecture Commune organisée par Cassie sur Livr'addict.

    Mon avis : Ce livre c'est quoi ? c'est un peu l'histoire d'une imposture ! Ou comment une histoire inventée, exagérée finit par échapper  complètement à ses inventeurs et les prendre à leur propre piège. 

    Comme vous l'avez peut être compris, puisque j'ai parlé d'imposture, notre héros est très loin d'être irréprochable. Jarek Mace est cupide, paresseux, égoïste, voleur, et obsédé, en bref le anti-héros parfait ! Son compagnon de route, Owen Odell, un simple barde qui ne maîtrise la Magiq qu'à titre purement récréatif. C'est de ce duo de "bras cassés" que va naître l'idée d'une légende. Autant être totalement honnête avec vous, malgré l'intelligence et la débrouillardise de Jarek, j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher à lui et à prendre ce Robin des bois revisité en sympathie ! En revanche, j'ai vraiment craqué pour Owen, notre narrateur. Pas beaucoup plus vertueux que Jarek, il a ce petit je ne sais trop quoi, qui a fait la différence. Peut être dans sa façon de raconter, de vouloir rétablir la vérité, de nous livrer ces états d'âme un peu comme ils viennent, à moins que ce ne soit simplement dans son comportement vis à vis d'Ilka ...

    Lire un David Gemmell, c'est avant tout lire une histoire de personnes ; cela se vérifie encore dans ce One-shot. Il a vraiment le chic pour nous dresser des personnages très fouillés, surtout dans leur caractère, et très complet ; tous les personnages, même secondaires sont bien évidemment concernés. Si j'ai beaucoup aimé Méganne, la magiquienne, je retiendrais surtout Ilka dont je vous ai déjà parlé plus haut. J'aime aussi également comme Gemmell met en avant des hommes "ordinaires" qui n'ont d'autres pouvoir qu'un courage et une vaillance hors norme, je parle bien évidemment ici de Carlon et Piercollo. Les personnages sont tellements privilégiés que l'auteur ne s’arrête que très succinctement sur les décors, il ne s'attarde pas du tout sur de grandes descriptions, on sait juste ici que la forêt est omniprésente, pour le reste il laisse une grande part à l'imagination du lecteur. Malgré tout il fait vivre son récit et l'action d'une telle manière que le lecteur s'évade tout de même sans aucun effort !

    Côté action, j'ai encore une fois remarqué que l'auteur arrive à préparer le terrain de son intrigue dans une action relative pour bien attiser le lecteur afin de mieux nous captiver en seconde partie de roman grâce à une franche accélération du rythme des événements ; à partir de ce moment là on est foutu, reposer le livre devient quasiment une torture ! David Gemmell a l'habitude de s'inspirer de grands faits historique qu'il revisite assez largement pour planter ses histoires. L'influence de l'Ecosse de William Wallace et de Robert de Bruce me paraît ici assez évidente. Le scénario est extrêmement bien ficelé et m'a même assez largement surpris avec des révélations assez fracassante. L'amateur du cycle Drenaï que je suis a été également surpris par un récit beaucoup moins sombre, assez largement teinté d'humour même ! Et ça c'est une facette de l'auteur que j'ignorais totalement ! Autre différence notoire avec l'univers Drenaï, la magiq y est beaucoup plus présente ! On a même le droit à quelques "vrais" créatures magique, autres que de simple mage ! 

    En bref, c'était encore une fois un vrai régal de retrouver la plume si entraînante de ce pape de la fantasy, avec une nuance toutefois légèrement différente de ce que je connaissais déjà de l'auteur. Nous avons ici un très bon roman, même si je continue a préférer l'univers plus sombre et "réel" de Drenaï. J'y retourne très bientôt avec Druss, La Légende. (Il est d'ailleurs assez intéressant de remarquer à quel point Druss est quasiment l'exact opposé de Jarek Mace ! )

    Ma note : 16/20

    Comme d'habitude, n'hésitez pas à aller jeter un oeil aux avis de mes camarades de LC :

    AvenaelCassieGilwen,  Gribouille LechatLeeloo lit tout, et Thrr-Gilag

     

    Ce livre a été également lu dans le cadre du Challenge :

    L'étoile du matin


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Janvier à 10:41
    Je vais commencer ma découverte de Gemmell avec Troie. Mais la façon dont tu présentes ce héros atypique, menteur, à de quoi susciter l'intérêt ;)
      • Mardi 24 Janvier à 18:59

        Troie me tente également énormément, mais je vais essayer de ne pas trop me disperser dans ses sagas, je me connais, je ne vais plus m'en sortir autrement. merci pour le compliment et pour ta visite surtout ;)

    2
    Mardi 24 Janvier à 10:49

    j'adore ta chronique et tu as mis le doigt sur pourquoi moi je préfère ce livre à Drenaï, parce que justement, il est moins sombre, je lui trouve un côté solaire, que j'avais déjà remarqué dans Troie, l'auteur a vraiment le chic pour nous décrire des héros vraiment attachants et bien complets ;)

    je suis contente qu'il t'ai plu  ;)

     

    par contre, je ne vois pas de qui tu parles quand tu dis qu'une personne a été hyper insistante pour que tu le lises... :P

      • Mardi 24 Janvier à 19:04

        merci beaucoup Cassie, Je suis content d'avoir été à la hauteur alors :P 

        Tiens, je sens que la personne hyper insistante, que tu ne connais pas, va pas tarder à revenir à la charge avec Troie mdr

    3
    Mardi 24 Janvier à 19:09

    dite donc mr, avez vous finis de tenter les gens comme ça hein? Du coup maintenant je sais plus si je vais prendre celui ci ou essayé drenai. Bon on va y réfléchir a tete reposer et on verra. Merci pour la chronique sinon quel sont l'ordre de lecture de drenai??

      • Dimanche 29 Janvier à 11:23

        Coucou Chris, sur la fiche BBM de la saga sur Livr'addict tu as l'ordre chronologique de parution des livre et ici tu as l'ordre chronologique des événements. Les puristes semblent préférer l'ordre de parution. L'avantage c'est que tous les tomes sont indépendants et ont une fin propre, donc on fait comme on veut ! Pour ma part, je fais au feeling total, j'ai bien envie de lire tous les livres qui concernent Druss d'abord lol

    4
    Mardi 24 Janvier à 19:53
    c'era una volta

    Avis très bien construit. J'aime bien quand on parle des personnages parce que c'est souvent ce qui fait qu'on apprécie l'histoire.

    Bon sinon, moi, je n'ai jamais lu cet auteur et si je devais commencer à le lire, j'avoue que je préfèrerais un one shot car je suis déjà lancée dans quelques séries que je préfère finir. Donc, je veux bien un petit conseil, une petite suggestion de lecture si c'est possible :)

    Merci Tautiton

      • Dimanche 29 Janvier à 11:30

        Coucou c'era, si tu veux un one-shot, celui ci semble parfait ;) Ce qui est vicieux avec la saga Drenaï, c'est que tous les livres peuvent être considérés comme des One-shot ! Légende, par exemple, peut très bien se suffire à lui même. Merci de ton passage ici.

    5
    Licorne
    Mercredi 25 Janvier à 08:40

    Hello ! J'ai apprécié cette lecture et c'est certain que le duo fonctionne très bien, ma préférence reste pour RENEGAT , un one shot qui m'avait enchanté il y a déjà un certain temps, et m'a laissé plus de souvenirs que celui-ci ... Gemmel a cette faculté de faire voyager, c'est un maitre en la matière, après le petit bémol, c'est qu'en fantasy, on retrouve assez souvent ce genre de couple d'ailleurs très attachants et aussi tres bien traité, je pense à Michael J. Sullivan, et surtout à Fritz Leiber et son cycle ds épées ... Bref,  un petit côté déjà vu dans le genre qui m'a moins enthousiasmé mais qui reste très agréable à lire !

    Bises mon Tautiton , tu vas  devenir un vrai pro en fantasy ! ;)

     

     

      • Dimanche 29 Janvier à 11:37

        Coucou Lili, un vrai pro, je ne sais pas, mais c'est vrai que je commence à en lire beaucoup de la fantasy. je me note Renegat dans un coin alors , même si ma PAL regorge déjà de Gemmell :) C'est marrant que tu me parle de Michael J. Sullivan, ma prochaine lecture fantasy après Druss la légende, sera de lui ;) (enfin normalement)

        biz ma Lili

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :